L'ASSOCIATION POUR LA FONDATION HENRI EY

RETOUR ACCUEIL

 

L'ASSOCIATION

RELATIONS INTERNATIONALES

BULLETIN

  • Algérie
  • Allemagne
  • Angleterre
  • Argentine
  • Belgique
  • Brésil
  • Canada
  • Espagne
  • Grèce
  • Honduras
  • Italie

 

  • Japon
  • Mexique
  • Nelle Zélande
  • Portugal
  • Roumanie
  • Russie
  • Suisse
  • Urugay
  • USA
  • Viet-Nam

 

(en cours de constitution)

 

 

 

 


L'ASSOCIATION LOI 1901

 

BUTS:

 

  • Maintenir vivant le souvenir d'un grand médecin humaniste, éminent psychiatre et philosophe catalan: Henri Ey
  • rappeler, faire connaitre et pérenniser son oeuvre
  • Veiller à la bonne conservation de sa bibliothèque comme un tout indivisible et inaliénable (ouvrages: livres et revues, archives: manuscrits et correspondances)
  • Mettre les documents à la disposition des chercheurs
  • Plus qu'un musée, c'est un centre d'études et de recherches sur la vie et l'oeuvre de H.EY, un centre actif de réflexion, un lieu de rencontres et de colloques
  • Elle reçoit des chercheurs français et étrangers.
  • Elle organise (ou participe à) des colloques. Elle a organisé à deux reprises des Journées nationales Henri EY à Banyuls dels Aspres dans la maison natale d'Henri Ey (avec Renée Ey) et un Colloque international à Perpignan en 1997.
  • L'Association échange avec les Cercles, Associations, Amicales, Collèges Henri EY français et étrangers.
  • Elle publie.

Retour en-tête

 

 

STATUTS:

  • Association Loi 1901 à but non lucratif, pour préparer la constitution d'une FONDATION
  • Déclarée le 6 janvier 1995 à la Préfecture des Pyrénées Orientales (Perpignan)
  • Inscrite au JO le 01 février 1995 au J.O.
  • Le siège social est à Perpignan, 1 bis rue Franklin. Tel:04 68 35 02 96 - Fax : 04 68 51 71 97. Email: <Robert-Michel.Palem@wanadoo.fr> et <patrice.belzeaux@wanadoo.fr >
  • Membres du CA et du Bureau renouvelé en janv/2005:

MEMBRES D'HONNEURS:

Mme Renée EY

Mme Simone VEIL

PRÉSIDENT

Dr Jean GARRABÉ (Paris)

Vice Président:

Dr Jacques Chazaud (Perpignan)

SECRÉTAIRE

Dr Robert-Michel PALEM (Perpignan)

Adjoints:

Dr Patrice BELZEAUX (Perpignan)

Dr Charles Alezrah (Perpignan)

TRÉSORIER

Dr J.P. COLIN(Toulouges)

REPRÉSENTANT DE LA FAMILLE EY

LOUIS EY (Domaine de Fonclare, Banyuls dels Aspres)

Membres du C.A. (2005)

Ch. Alezrah (Thuir), E. Balaye (Carcassone), C.J. Blanc (Paris), P. Belzeaux (Perpignan), Hervé Bokobza (St Martin du Vignogoul), J. Chazaud (Paris), Jean-Christophe Coffin (Paris), J.P. Colin (Thuir), J. Cl. Colombel (Cerbère), J.P. Eppe (Perpignan), Louis Ey (Banyuls dels Aspres), Cl. Jacquelin (Paris) remplacée par M. de Boucaud (Bordeaux), Josseline Joussemet (Perpignan), J.Garrabe (Paris), Pierre Noel (Paris), R.M.Palem (Perpignan), J.P. Pécastaing (Perpignan), Ph. Raynaud (Thuir), M. Ros (Perpignan), Th. Trémine (Aulnay sous Bois).

Elle a des liens organiques avec l'Evolution psychiatrique, L'Information psychiatrique et le Cercle d'études psychiatriques Henri Ey de Sainte Anne (Dr Th. Trémine, Aulnay ss Bois).

Retour en-tête

 

 

CONVENTIONS:

  • Mme Renée EY, légataire universel, a légué à l'Association pour la Fondation Henri Ey, les fonds médicaux de la bibliothèque d'Henri Ey, ainsi que les archives en rapport avec son oeuvre.
  • Convention a été passée entre, d'une part, Mme Renée Ey et l'Association, et d'autre part la Municipalité de Perpignan pour accueillir ces fonds dans les locaux de l'ancienne Université et Ecole de Médecine de Perpignan (XVII°), au 2ème étage. Une salle, qui portera le nom de H.Ey, est mise à disposition à titre gracieux, ainsi que la salle des Actes pour l'organisation de manifestations (aout 1996).
  • les archives sont immédiatement transférables, aprés inventaire. Les ouvrages de la bibliothèque, dans un délai de 6 mois aprés le décés de Mme R. Ey.
  • Les ouvrages pourront être consultés sur place; aucun prêt ne sera consenti. Les archives pourront être consultées suivant des modalités spécifiques au type de document (réserves pour les dossiers médicaux et les documents touchant à la vie privée).

Retour en-tête

 

 

MEMBRES:

En décembre 1996, après deux ans de fonctionnement, l'Association comprenait quelques 300 membres.

Si l'on tient compte de la trentaine d'Associations scientifiques françaises et étrangères qui ont engagé avec elles leurs états-majors, on arrive à un chiffre approximatif de 4OO adhérents au projet culturel tel qu'il est défini dans les statuts.

 

VOIR LA LISTE DES MEMBRES

 

 

Retour en-tête

COTISATIONS:

Vos cotisations nous sont précieuses pour faire connaitre l'oeuvre d'Henri Ey, par les éditions et rééditions, par la communication de tirés-à-part et de documents, par l'organisation de rencontres et de colloques, par la mise en relation nationale et internationale des Cercles d'études H.Ey, mais également pour la poursuite du travail d'archivage et la réussite de l'action informatisée en faveur de la documentation psychiatrique en France, pour l'édition et la diffusion des Cahiers de l'Association, pour un Prix de la Fondation Henri Ey...

Membre sympathisant: 20 à 60 euros

Membre actif: 60 euros.

Membre bienfaiteur: de 60 euros à 150 euros

Membres fondateurs : à partir de 150 euros

Membres institutionnels : 300 euros

 

L'Association reçoit des dons en nature (livres et revues) et en espèces.

Les cotisations sont à adresser au siège social par courrier postal:

Association pour la Fondation Henri Ey,

1 bis rue Franklin, 66000 Perpignan, FRANCE

Pour tous renseignements contacter par Email le Dr RM Palem

ou téléphoner au siège de l'Association: Tél: 04 68 35 02 96 Fax: 04 68 51 71 97

 

Retour en-tête

QUELQUES LETTRES DE SOUTIEN LORS DE LA CAMPAGNE DE LANCEMENT DU PROJET:

 

Retour en-tête

LETTRES:


1-de Mme Simone VEIL, ancien Ministre

Le 10 mars 1995

"Je me réjouis de l'initiative prise par les nombreux amis et anciens éléves du Professeur Henri Ey de créer à Banyuls dels Aspres, une Fondation destinée à préserver la bibliothèque personnelle de ce grand psychiatre.

Pour avoir connu et admiré cet homme exceptionnel par sa hauteur de vue, il me parait important que ses écrits puissent donner lieu à des travaux de caractère scientifique de la part de tous ceux qui s'interressent à sa pensée.

Lieu de rencontre et de mémoire, cette bibliothèque metttra à la disposition du public une oeuvre considérable et encore insuffisamment exploitée, contribuant ainsi à l'enrichissement du patrimoine culturel de la Catalogne française à laquelle Henri Ey était profondémént attaché."

 

 

 

 

 

retour lettre


2-du Pr Arthur TATOSSIAN (Marseille)

Le 10 janv 1995

"J'accueille avec le plus grand intérêt et la plus parfaite approbation le projet d'une

FONDATION HENRI EY à Banyuls dels Aspres.

Henri EY a incarné, au delà des différences d'Ecoles, la Psychiatrie Française pendant une bonne quarantaine d'années, pour les psychiatres français mais aussi pour nos collègue étrangers, en particulier hispaniques et allemands. Il l'a incarnée et promue aussi bien dans sa portée scientifique que dans son originalité institutionnelle. C'est lui qui l'a, en quelque sorte, tenue sur les fonds baptismaux au moment de son individualisation par rapport à la neurologie il y a presque trente ans.

Cette maison et cette bibliothèque de Banyuls, où il a tant travaillé pour nous tous, ont une valeur symbolique - dont elles sont le nécessaire support matériel qu'il faut à toute force conserver. Il serait tout aussi dommage de ne pas avoir de Bibliothèque Henri EY que de ne pas avoir à Paris la Bibliothèque CHARCOT, si elle avait été dispersée.

Si ce projet se réalise, et je ne vois pas de vraies raisons pour qu'il ne se fasse pas, je suis sûr que ce lieu deviendrait d'une façon ou d'une autre un centre d'attraction culturelle, pas simplement à la manière d'un pélerinage mais bien plutôt d'un foyer naturel pour des rencontres et des colloques.

Je ne puis que vous féliciter et vous admirer dans votre effort pour faire passer au plan de la dure réalité un projet presque évident dans le registre intellectuel et scientifique.

retour lettre

 

 

 


 

3-du Pr Theophile KAMMERER, professeur honoraire de psychiatrie (Strasbourg), président honoraire du Syndicat des psychiatres français, ancien membre du Comité exécutif de l'Association mondiale de psychiatrie.

Le 5 janvier 1995:

"Henri Ey, psychiatre et philosophe, a été pendant près de 50 ans un grand Maître de la psychiatrie française, formateur de plusieurs générations de psychiatres, organisateur du premier Congrès Mondial de Psychiatrie à Paris et de diverses rencontres franco-allemandes de psychiatres.

Dans sa trés riche bibliothèque de Banyuls dels Aspres, lieu de l'élaboration de sa pensée au cours de sa retraite, il a reçu d'innombrables psychiatres et personnalités françaises et étrangères du monde philosophique, littéraire et artistique qui étaient les hôtes de sa maison.

Il est urgent d'assurer, outre le souvenir du Maître qui est toujours vivace, la conservation de cette bibliothèque, haut-lieu du patrimoine culturel et scientifique, source précieuse de documentation et de recherche, qui pourra devenir un centre de rencontre. La Fondation Henri Ey constituera la base indispensable à l'accomplissement de cette mission. Je lui donne mon soutien.

Il faut souhaiter que les pouvoirs publics puissent se porter à la hauteur des ressources indispensables pour le développement de la Fondation et la pleine réalisation de ses objectifs".

retour lettre


4- du Pr L.SINGER (Strasbourg), le 31 janvier 1995:

"...Charles PULL, Secrétaire général de l'Association Européenne de Psychiatrie et moi-même pensons que votre projet doit être soutenu, l'oeuvre de Henri Ey faisant partie de notre patrimoine Européen"

 

 

 

retour lettre


5-du Pr K.P.KISKER (Allemagne), le 20 février 1995:

"En tant que Professeur titulaire de Psychiatrie à la <<Hochschule>> de Hanovre et en tant que traducteur et éditeur de l'ouvrage <<La Conscience>>, en tant que participant aux Colloques de Bonneval, je reconnais en Henri Ey le plus grand psychiatre européen depuis Freud et je me réjouirais de savoir que sa bibliothèque devienne un lieu et un message de souvenir et de travail dans la continuité de son oeuvre et si ce projet pouvait recevoir un soutien des pouvoirs publics".

 

 

 

retour lettre


6- du Pr L.Del PISTOIA (Italie), le 7 février 1995:

"La psychiatrie de Henri Ey a été pour une génération de psychiatres italiens la référence d'une grande culture, qui ne demandait toutefois pas une <<profession de foi>> comme la psychanalyse.

Cette ouverture, cette tolérance, ce respect des autres a été, à notre avis, l'autre aspect de son grand enseignement. D'autre part, son idée de folie comme<<pathologie de la liberté>> est loin d'être complétement élucidée.

Il me semble qu'une Fondation dédiée à Henri Ey lui est due non seulement à titre de gratitude, pas seulement comme simple célébration du personnage -un buste ou une statue dans les deux cas ferait l'affaire- mais qu'elle lui (et nous) est due pour continuer l'étude de la pensée de ce grand médecin et philosophe français du XXème siècle, dont la connaissance est loin d'être épuisée".

 

 

 

retour lettre


 

 

7-du Pr Peter BERNER (Vienne et Paris), le 26 janvier 1995:

"Comme ancien Secrétaire Général de l'Association Mondiale de Psychiatrie, je soutiens avec enthousiasme le projet d'une Fondation Henri Ey, car il me semble indispensable de sauvegarder le patrimoine de cette trés grande personnalité de la psychiatrie mondiale".

 

 

 

 

retour lettre


 

 

8-du Pr Juan J.LOPEZ-IBOR, Secrétaire Général de l'AMP, le 23 janvier 1995:

"Je vous félicite pour l'initiative de la Fondation Henri Ey, lequel a eu une grande influence dans la psychiatrie de langue espagnole...Il a participé avec mon père et d'autres illustres collègues à la Fondation de l'Association Mondiale de Psychiatrie et il a été son premier Secrétaire Général...Je suis tout à fait d'accord avec vous qu'il est urgent de penser à conserver ce lieu de mémoire et de rencontre, de recherche et d'enseignement en quoi consiste encore la bibliothèque d'Henri Ey, le grand psychiatre et philosophe humaniste et français de projection universelle"

 

 

 

retour lettre


 

 

 

9-du Dr Fuyuhiko FURUKAWA (Tokyo), le30 janvier 1995:

"Us, psychiatrists of Toko Women's Medical College, expect the conservation of the house and the library of Henri Ey. We agree the aim of Fondation Henri Ey, and thus we sign underneath as the expression of our wish for its establishment"

 

 

 

retour lettre


 

10-du Pr John FLODSTROM, professeur de Philosophie à l'Université de Louisville, Kentucky, USA, le 20 septembre 1995:

"C'est un grand plaisir pour moi d'apprendre que l'on a engagé un projet de conservation des manuscrits et ouvrages du Docteur Henri Ey...Ses manuscrits inédits et sa correspondance (échangée avec des savants du monde entier), aussi bien que l'énorme quantité d'ouvrages scientifiques et philosophiques qui s'y trouvent, doivent être protégés et mis à la disposition des savants dans la bibliothèque même où a travaillé le Docteur Ey, une bibliothèque qui a déja reçu tant de savants intéressés aux sujets sur lesquels Henri Ey a fait tant de profondes études...Sans une Fondation du genre de celle que vous proposez, ces manuscrits pourraient bien souffrir le sort malheureux des manuscrits de Maine de Biran après son décès".

 

retour lettre


11-du Pr H.N.BARTE, le 10 avril 1995:

"L'Association Franco-Vietnamienne de Psychiatrie et de Psychologie Médicale assure de sa sympathie et de son soutien bienveillant le projet d'une Fondation Henri EY dans les Pyrénées orientales, qui paraît tout à fait désintéressé et nécessaire pour la sauvegarde d'un patrimoine culturel du temps présent qu'il nous appartient de protéger, de faire connaître et fructifier: devoir de mémoire oblige".

 

retour lettre


12-du PrJean M.SUTTER (Marseille), membre correspondant de l'Académie de Médecine, le 6 janvier 1995:

"Henri Ey fut, durant de longues années, le premier psychiatre de France et sans doute du monde entier. Par son enseignement direct, par son oeuvre écrite d'une ampleur et d'une qualité exceptionnelles, il a pris une part prioritaire à la formation de plusieurs générations de psychiatres, en France et bien au delà de nos frontières. Il est encore aujourd'hui, pour tous une référence incontournable.

Il serait inconcevable qu'une oeuvre d'une telle dimension ne soit pas conservée, honorée, diffusée, qu'elle ne perpétue pas son action éclairante grâce à un organisme spécifique constitué et animé par les plus fidèles élèves du Maître.

Henri Ey a vu le jour et il est mort dans la même maison d'une rue qui porte aujourd'hui son nom, à Banyuls dels Aspres. Là se trouve sa bibliothèque, riche de tous les volumes acquis ou reçus au cours d'une carrière prestigieuse. Là se trouvent aussi ses dossiers, ses notes, sa correspondance, qu'il serait nécessaire de tenir à la disposition de tous les spécialistes, de tous les chercheurs désireux d'approfondir la connaissance d'un homme exceptionnel et de son oeuvre qui a toujours beaucoup à nous apprendre. C'est là, dans ce lieu habité par le génie durant une vie entière, que doit prendre place la Fondation destinée à pérenniser la vie et l'action de Henri EY".

 

retour lettre


13-du Pr S.GIUDICELLI (Marseille), le 20 janvier 1995:

"Il était temps que la France soit dotée d'une Fondation Henri EY dans les Pyrénées orientales. Je suis d'une génération qui a tout appris du <<Trésor Clinique>> enseigné par notre Maître Henri EY. D'autre part, dans tous les contacts que j'entretiens avec mes collègues étrangers (d'Heidelberg en Allemagne, de Nagoya au Japon, d'Espagne, d'Italie, de Grèce, du Maghreb, d'Amérique du sud), mon Ecole et celles de ces pays font sans cesse référence à la pensée et à l'action d'un Maître reconnu universellement. C'est d'ailleurs en s'appuyant sur le Trésor clinique légué par Henri EY que, dans tous mes contacts avec ces Ecoles, nous résistons de concert au réductionnisme de mouture Anglo-saxonne. Cela constitue une manière de défendre l'Humanisme Scientifique Français ainsi que la langue française".

 

retour lettre


Centro de estudios e Investigacion en Psyquiatria Henri Ey

Montevideo, 16 marzo de 1995

Muy estimados colegas:

 

Nuestro Centro de Estudios e Investigacion en Psiquiatria, que Ileva el nombre del Dr.Henri Ey es el resultado del interés que el medio psiquiàtrico nacional tiene por el pensamiento de uno de los màs destacados psiquiatras del presente siglo.

El Centro ha desarrollado desde 1987, actividades docentes en la linea del modelo "Ogano-dinàmico" y ha incursionado en su aplicacion pràctica: en el area del diagnostico y de la clasificacion en los diferentes tipos de atencion psiquiàtrica, en la psiquiatria de enlace, asi como en cuestiones medico-legales (responsabilidad profesional en psiquiatria, responsabilidad penal, causas de nulidad de matrimonio canonico, etc)

Enterados de la existencia de la ".Association pour la Fondation Henri Ey à Banyuls-dels-Aspres", consubstanciados con sus objetivos deseamos apoyarlos, en especial en relacion a lo que se refiere al cuidado y a la promocion de la biblioteca del Maestro , como espacio privilegiado de estudio y de investigacion.

Consideramos que la creacion de una Fundacion Henri Ey à Banyuls-dels-Aspres significa desarrollar el medio necesario para preservar el acervo cultural que significa la obra realizada por el Dr.Henri Ey. Esta preservacion configura un Objetivo de interés pùblico y de marcada utilidad social, que trasciende las fronteras de su pais de origen. En primer lugar, es de interés pùblico por la importancia de sus ideas psiquiàtricas en la Organizacion de la asistencia de los enfermos mentales. Y por otro lado, es de utilidad social, ya que la vision del psiquismo humano que el Dr.Ey ha derivado del estudio especifico de la "locura" constitue, a nuestro entender, un aporte fondamental a las ciencias antropologicas.

En suma, como agradecimiento por la influencia que las psiquiatras de nuestro pais hemos recibido del pensamiento del Dr.Henri Ey, reciban Uds. en relacion a sus propositos, todo nuestro adoyo.

Saludamos a Ud. muy atentamente, por el CEIP

Dr Humberto Casarotti, Présidente

retour lettre


Retour en-tête

RETOUR ACCUEIL